Travaux publics – Génie civil –Revêtements – Bâtiment – Rénovation

Historique

Voici les étapes marquantes de l'évolution de l'entreprise, depuis sa création jusqu'à nos jours. Un hommage particulier à M. Emile Giovanni CAMANDONA, fondateur.

1924-1955

CAMANDONA Emile

En 1924, M. Emile Giovanni CAMANDONA fonde sa propre entreprise sous la raison sociale « E. CAMANDONA, Entreprise de maçonnerie en tous genres » ; il étend très rapidement ses activités aux secteurs des travaux publics et du génie civil.

En 1943, il transfère le siège de son entreprise à Lausanne. C’est le début d’une période importante de grands travaux de fortifications et de routes. Il construit également de nombreux immeubles à Lausanne et Vevey.

C’est son fils Carlo qui, passionné par les nouvelles technologies des revêtements bitumineux, installe en 1952 la première centrale de production de bétons bitumineux à Crissier, sur l’emplacement actuel du siège et des dépôts de la société.

1956-1973

Camandona Frères

En 1956, Carlo et son frère, Pierre, reprennent l’entreprise de leur père sous la nouvelle raison sociale « CAMANDONA FRERES ».
Sous leur direction, l’entreprise prend son véritable essor grâce à de nombreux travaux dans le canton, en particulier dans le secteur autoroutier ; une usine est même montée sur le site de Crissier pour la préfabrication des éléments en béton de l’autoroute Vennes-Vevey, l’entreprise ayant été mandatée pour la réalisation de plusieurs ponts et murs de soutènement.

Deux centrales de production de bétons bitumineux sont installées à Saubraz, dans la gravière de l’entreprise LE COULTRE SA.
En 1964, l’une d’elles est déplacée à Bex, dans la gravière communale ; cette installation sera par la suite transférée à St-Triphon, au pied de la Tour, dans les carrières du Lessus.
La seconde est déplacée à Daillens, au lieu-dit « Les Arneys », dans l’ancienne gravière communale.
Ces installations sont ensuite successivement remplacées par des modèles plus performants.
En parallèle, l’entreprise s’équipe d’un important matériel de pose et de compactage (finisseuses, rouleaux, raboteuses).
La spécialisation de l’entreprise dans la fourniture et pose de revêtements bitumineux est lancée.

1974-1995

Camandona SA

En 1974, la société simple est transformée en société anonyme sous la raison sociale CAMANDONA SA et devient l’une des plus grandes entreprises vaudoises de la branche.
Progressivement, l’entreprise concentre et développe ses activités dans les travaux publics et le génie civil ; elle ne délaisse toutefois pas ses activités dans le secteur du bâtiment, notamment la construction de complexes urbains comme :

  • Le Bois du Caudray, à Renens
  • Le quartier de Champ-Soleil, à Lausanne
  • Les tours de Malley, à Lausanne
  • Les magasins IKEA, à Aubonne

Une seconde halle est même construite à Crissier pour agrandir l’usine de préfabrication…

Cela étant, l’option revêtements bitumineux est bel et bien prise et, suite à l’arrivée de l’informatique dans les systèmes industriels, les installations par des centrales de nouvelle génération de Daillens et St-Triphon sont remplacées, respectivement en 1976 et 1979.

En 1983, une autre centrale est installée à Montagny-sur-Yverdon pour approvisionner les chantiers de construction de l’autoroute N5 entre Yverdon et Grandson.

En 1987, cette installation est déplacée sur le site de Daillens et complétée par une unité de concassage, lavage et triage de matériaux minéraux bruts.

En parallèle, l’entreprise acquiert progressivement un important matériel de pose supplémentaire (raboteuses, finisseuses, rouleaux) et, plus tard, un équipement complet de stabilisation.

En 1991, la centrale de Daillens reçoit une unité de stockage à chaud des agrégats, communément appelée « Hot Stock », ainsi qu’un tambour sécheur pour le recyclage à chaud des matériaux bitumineux issus du rabotage de chaussées (valorisation de déchets).

1996-2011

Nouveau directeur : Claude Sutter

En 1996, Carlo et Pierre CAMANDONA transmettent la direction à Claude SUTTER, qui s’efforcera de développer l’entreprise en la dotant d’installations et d’équipements toujours plus modernes et performants.

En 1997 déjà, la production des bétons bitumineux a été certifiée selon la norme ISO 9002.

En 1999, la société reprend la moitié du capital-actions de l’entreprise LE COULTRE SA, à Gimel.

L’évolution sera également remarquable du point de vue du management certifications de l’ensemble des activités de l’entreprise, selon différentes normes complémentaires :

  • 2001 ISO 9001 / Management de la qualité
  • 2004 ISO 14001 / Environnement et développement durable
  • 2010 OHSAS 18001 / Santé et sécurité au travail

Parmi les importants mandats de la période :

  • Aménagements extérieurs et zones de stationnement pour l’usine BOBST SA, à Mex
  • Construction du nouveau bâtiment de l’ECAL, à Renens
  • Transformation du centre commercial MMM, à Crissier
  • Construction du centre commercial COOP / LEMAN CENTRE, à Crissier

En 2011, la société reprend la totalité du capital-actions de l’entreprise CARLIN SA, au Sentier.

2015 À 2019

En 2015, Frédéric BRODARD reprend le poste de directeur après le départ à la retraite de M. SIMOND. Ce dernier, est très bien épaulé par Olivier DUFOUR (directeur adjoint) ainsi que Philippe FONTANA (second directeur adjoint).

  • +41 (0)21 632 89 00
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Camandona SA - Siège social
Rue de Cossonay 30
1023 CRISSIER